Le millésime 2008

« …vous n’en croirez pas vos papilles … »

*

Plus que de longs discours, un petit rappel des évènements qui ont caractérisé cette année :

Les mois d’Avril, Mai et Juin ont été définitivement humides,

Juillet, chaud et sec.

Aout a été bien plus agréable que nous ne l’avons perçu avec 19 jours à 26 °C!

Comme vous le savez, nous avons ensuite vécu un été indien d’anthologie en Septembre et surtout en Octobre, ce qui fût totalement miraculeux.

Les soins rigoureux prodigués à nos vignobles et notre souci de produire des petits volumes ont, dans ces conditions climatiques, permis d’atteindre un très haut niveau de maturité. 

Habituellement 110 jours sont nécessaires après la mi-floraison pour vendanger des raisins bien mûrs, en 2008 nous avons, grâce à cette météo bienfaitrice, patienté plus de 130 !
Lentement mais surement, les peaux de nos raisins ont ainsi évolué, nous mettant finalement dans les conditions idéales d’un grand millésime « bordelais »
(Un petit secret rien que pour vous :
En 2005, le cumul des températures du débourrement aux vendanges était de 3256 degrés, en 2008 nous avons atteint 3321 ! Etonnant, non ?)

Et ce vin dans tout ça ? Le petit miracle tant espéré a bien eu lieu, on retrouve dans ces 2008, tous les attributs des « Grands Classiques » qui ont façonné la réputation des Grands Bordeaux. La couleur est intense et profonde, le nez encore discret, marqué par la concentration, laisse échapper des notes de fruits noirs frais. En bouche, la belle structure de tanins serrés, bien rehaussée par une fraîcheur idéale, donne un équilibre savoureux qui dure déjà longtemps en bouche. Un élevage raisonnable sous bois leur permettra de s’approprier définitivement cette élégance naturelle acquise à la vinification.

Mais les mots restent impuissants à exprimer le réel plaisir, aussi, nous vous invitons à venir déguster les 2008 des Crus d’Expression de Fronsac dès ce printemps. Nous pourrons enfin vous faire partager notre enthousiasme pour ce millésime tout à fait bluffant… !

• Extrait du premier reportage de Jean-Marc QUARIN sur les Grands Bordeaux 2008. www.quarin.com

Suivez-nous sur Facebook

ouvrir